Dictature argentine 1976-1983 (témoignage de Frida Rochocz). Frida ROCHOCZ

Chapitre

Titre: Témoignage sur son vécu et celui de sa famille jusqu'en 1974-1976: arrestations, prison, tortures (Campo de Mayo)
Durée: 00:19:08   [00:00:00 > 00:19:08]
Sujet: Lieux de mémoire
Topique: Campo de mayo
Détail particulier: Argentine
Autre formulation du sujet: Centre de détention pendant la dictature argentine
Autre formulation du sujet: Proceso de Reorganización Nacional
Langue d'origine: Español
Localisation spatiale du thème: Argentine
Localisation temporelle du thème: Dictature argentine
Apenas se produjo el golpe de Estado del 24 de marzo de 1976, el acantonamiento fue elegido para albergar cuatro centros clandestinos de detención para las personas secuestradas, dentro del llamado Proceso de Reorganización Nacional emprendido por la Junta Militar argentina. De los miles de detenidos en el Campito, pocos regresaron vivos y muchos podrían haber sido enterrados allí o eliminados mediante los vuelos de la muerte. En la misma época, el hospital militar del campo militar fue usado como maternidad clandestina, donde se raptaba a los hijos recién nacidos de las presas para entregarlos a familias afines al régimen.1 El destacamento funcionó durante el Proceso como Zona 4, abarcando los partidos de General Sarmiento, Escobar, General San Martín, San Isidro, San Fernando, Tigre, Vicente López, Tres de Febrero, sumando 2.010.500 personas.
Titre: Son exil à partir de 1977 (Hollande, Allemagne, Italie, Egypte et France)/ Disparition en Argentine le 2 février 1978 de son frère alors emprisonné/ Impacts psychologiques et vie nouvelle
Durée: 00:14:14   [00:19:08 > 00:33:23]
Titre: La vie en France, le "milieu argentin" et la coupure avec l'Argentine jusqu'en 1987
Durée: 00:08:52   [00:33:23 > 00:42:16]
Titre: Recul sur sa vie: métaphore de la "Grande inondation"/ Ecriture de sa captivité poussée par une démarche de l'Argentine qui accorde une indemnité par jour de captivité en centre de détention/ Le problème du partage du passé
Durée: 00:15:56   [00:42:16 > 00:58:12]
Titre: Paris, les réfugiés, les français et les institutions françaises
Durée: 00:08:36   [00:58:12 > 01:05:41]
Genre: Témoignage personnel filmé

5 chapitres.
Titre: Dictature argentine 1976-1983 (témoignage de Frida Rochocz)
Auteur(s): Frida ROCHOCZ
Durée: 01:05:41
Date de réalisation: 31/05/2007
Lieu de réalisation: Paris
Genre: Témoignage personnel filmé
Langue(s): Français
Frida ROCHOCZ livre un témoignage très intime sur sa vie. Appartenant à une famille de militants très engagés, elle subit la dictature au quotidien, jusqu’à son exil en 1977. Elle est elle-même arrêtée, puis torturée par méprise. Sa mère l’envoie alors en Hollande, d’où elle rejoint par la suite l’Allemagne, pays de son père, et où elle arrive finalement à changer de nationalité. Alors «européenne», elle finit par s’installer à Paris où elle commence une nouvelle vie. En 1987, elle retourne pour la première fois en Argentine et connaît le besoin de prendre du recul afin de mieux comprendre sa vie. Des années plus tard, elle revient sur les moments douloureux de son histoire, car elle sent alors le besoin de témoigner. Elle conclut cet entretien en parlant de ses enfants et de la question de la transmission d’un tel vécu, de Paris et des réfugiés argentins, de la qualité des institutions françaises et de la démocratie.
Sujet: Pays
Topique: Argentine
Localisation temporelle du thème: Dictature argentine ; 1976/1983
Sujet: Mouvements et régimes sociaux
Topique: Dictature militaire argentine
Localisation spatiale du thème: Argentine
Localisation temporelle du thème: 1976/1983
Frida ROCHOCZ. "Témoignage sur la dictature argentine", http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=1790&ress=7173&video=142253&format=68, 2007.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Titre: Dictature argentine (témoignages)
Sous-titre: Frida Rochocz
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: PAPINO, Manuela. Analyse de l'archive segmentée de l'entretien de Frida Rochocz sur la Dictature argentine, 2012.
Id analyse: 8e51a8c3-f656-48e5-8042-37032cb2ff51
Id vidéo: b13348bc-4d2b-490e-beac-284785e50080
La Mission de Coordination pour les Droits de l’Homme a été invitée par l’Ambassade de France à Buenos Aires à l’aider à répondre à une demande du gouvernement argentin d’enrichir son fonds d’archives relatives à la période des « années de plomb », lorsque le pays subissait une dictature qui a conduit à l’exil des dizaines de milliers de personnes. Ces dernières ont organisé des activités de soutien aux opposants clandestins demeurés dans le pays et de solidarité avec les émigrés récents. Outre l’identification et la copie des archives existantes, la mission a réalisé des enregistrements vidéos de témoignages de personnes ayant participé à l’accueil des réfugiés argentins en France, de 1976 à 2007. Le département formation de l’Université de Nantes a prêté son concours à ces réalisations. La Bibliothèque de Documentation Contemporaine de l’Université de Nanterre, établissement spécialisé sur l’Amérique latine contemporaine est le lieu de conservation des originaux de ces documents.