Les enjeux du frontispice des contes de Charles PERRAULT. VELAY-VALLANTIN, Catherine

Chapitre

Titre: Présentation
Durée: 00:04:20   [00:00:03 > 00:04:23]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallantin présente la stratégie éditoriale des contes de Charles Perrault, depuis leur première édition jusqu'aux éditions plus tardives du XIXe siècle.
La stratégie éditoriale du recueil de contes de Charles Perrault est l'objet de l'étude de ce cours que présente Catherine Velay-Vallantin, maître de conférences à l'EHESS - Ecoles des hautes études en sciences sociales. L'illustration du frontispice représente ce cadre stratégique, annonce les circonstances de la production du texte du conte central "Les fées". L'étude porte sur la période allant de la fin du XVIIe siècle (1697) jusqu'au XIXe siècle.
Titre: L'étude du frontispice par Louis Marin
Durée: 00:07:09   [00:04:23 > 00:11:33]
Langue(s): Français
Présentation de l'étude de Louis Marin sur le frontispice en lien avec le conte central "Les fées".
Dans les années 1970-1990, Louis Marin étudie la subordination entre la ou les images illustrantes et les textes illustrés et émet l'hypothèse que l'image seule permettrait de comprendre le conte. Catherine Velay-Vallentin reprend en détails les questions que Louis Marin avait posées sur les rapports entre l'image et le texte.
Titre: La stratégie éditoriale de l'édition "Histoires et contes du temps passé" de Charles Perrault
Durée: 00:02:13   [00:11:33 > 00:13:47]
Langue(s): Français
En examinant la position du conte "Les fées" dans l'ensemble du recueil des contes de Charles Perrault, au cours des siècles, Catherine Velay-Vallentin aborde l'usage des contes par Perrault et ses éditeurs.
Catherine Velay-Vallentin met en relief l'idée d'un cadre stratégique de l'ensemble des représentations du recueil des contes de Perrault, cadre que l'illustration du frontispice représente. Elle explique en quoi le frontispice annonce la position centrale du conte "Les fées" voulue par Perrault.
Titre: Le frontispice du manuscrit de 1695
Durée: 00:04:49   [00:13:47 > 00:18:36]
Langue(s): Français
Catherien Velay-Vallentin décrit en détails le frontispice, probablement réalisé par Charles Perrault.
Le frontispice est un dessin à l'encre, coloré à la gouache, repris par Clouzier dans la première édition des contes en 1697. Une série d'autres frontispices suivent au 18e et 19e siècles , avec ,nous explique Catherine Velay-Vallentin, une référence constante à ce frontispice de départ. Y est figuré le huis clos d'une conteuse, fileuse, entourée d'enfants d'une classe aristocratique. Une bougie éclaire la scène, une plaque avec une inscription "Les contes de ma mère l'Oye" est accrochée sur une porte...
Titre: Description du frontispice de l'édition de 1695 par Louis Marin
Durée: 00:02:00   [00:18:36 > 00:20:37]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin lit la description du frontispice qu'en donne Louis Marin.
Après avoir lu la description que Louis Marin fait du frontispice, Catherine Velay-Vallentin en reprend son interprétation : il s'agit de la mise en scène de l'oralité dans ses représentants canoniques et ses destinataires.
Titre: L'effacement de Perrault devant une instance d'énonciation orale
Durée: 00:03:55   [00:20:37 > 00:24:32]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin explique comment se manifeste le désir de Perrault de s'effacer comme auteur-conteur au bénéfice d'une autre isntance.
Le nom de Perrault est absent du frontispice, remarque Catherine Velay-Vallentin et de donner les raisons de cette absence, délibérément voulue par Charles Perrault. Partant de la grande mystification du XVIIe, attribuant au fils de Charles Perrault, Pierre d'Armencourt, la rédaction des contes, Catherine Velay-Vallentin en explique les raisons à travers les rapports inexistants entre le père et le fils.
Titre: Protocoles obligés par le frontispice
Durée: 00:05:57   [00:24:32 > 00:30:30]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Valentin explique en quoi le frontispice annonce les protocoles obligatoires du livre.
Au regard des éléments présents sur le frontispice, Catherine Velay-Vallentin en dégage l'interprétation suivante : pour lire, il faut retrouver, voire recréer en pensée, les mêmes circonstances que celles énoncées par le frontispice. La lecture doit se faire écoute, ce qui constitue à cette époque une nouvelle attitude mentale.
Titre: La série éditoriale du XVIIIe au XIXe siècles
Durée: 00:15:38   [00:30:30 > 00:46:08]
Langue(s): Français
Présentation de plusieurs éditions des contes de Perrault, depuis celle de 1742 jusqu'aux éditions du XIXe siècle.
Plusieurs autres éditions des contes se sont succédé, notamment celles de colportage. Catherine Velay-Vallentin en examine l'évolution des frontispices : "Histoires ou contes du temps passé avec des moralités", recueil publié en 1742 à Port Malo ; "Contes des fées" : contes de Perrault et autre contes, autre édition du début du XIXe publiée à Paris chez Tiger 1815-1820 ; "Les contes des fées de Charles Perrault" édition Delarue, édition de littérature enfantine publiée à Paris au milieu du XIXe. D'autres publications des contes, de la maison d'édition Théodore Lefèvre 1860-1900, éditeur de littérature enfantine.
Titre: Commentaire de Louis Marin sur la série éditoriale du XVIIIe au XIXe siècles
Durée: 00:03:03   [00:46:08 > 00:49:11]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin expose l'interprétation de Louis Marin sur cette série éditoriale à partir de l'examen des frontispices.
Catherine Velay-Vallentin expose l'interprétation de Louis Marin sur cette série éditoriale, dégageant deux stratégies éditoriales opposées : d'une part la transcription de la tradition orale (nourrice) et d'autre part la disparition de la référence à cette tradition. Louis Marin tirait ses observations de l'analyse comprative entre le frontispice et le conte "Les fées". Louis Marin indique que le transit de l'énonciation à l'énoncé devient définitif vers le milieu du XIXe, quand quand les éditeurs introduisent le portrait de l'auteur dans le frontispice.
Titre: Les contes de Perrault continués par Timothée Trimm
Durée: 00:05:32   [00:49:11 > 00:54:43]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin donne un exemple de continuation des contes de Perrault à travers celui de Timothy Trimm.
Timothy Trimm, nom de plume de Léo Lespès, poursuit l'édition des contes de Perrault dans un ouvrage daté de 1865, destiné à un public enfantin. L'examen du frontispice révèle que le personnage initial de l'auteur, Perrault, devient secondaire, tandis qu'il est remplacé par le nouvel auteur Timothy Trimm. Le chat y occupe encore une place centrale et forme avec l'auteur le stéréotype de l'écrivain avec son chat.
Type: Objets naturels
Techniques: Panoramiques
Présentation du livre de Timothy Trimm.
Titre: L'enracinement référentiel du frontispice
Durée: 00:05:37   [00:54:43 > 01:00:21]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin expose les différents grands référentiels dans les représentations des frontispices een s'attardant sur celui du "monde à l'envers".
Le premier grand référentiel est Sainte Anne apprenant à lire à la Vierge, le second est celui du "monde à l'envers". Soulignant les rapports entre les récits hagiographiques et la représentation de personnages bibliques mais sans les développer dans cette séquence, Catherine Velay-Vallentin s'attarde sur le référentiel du "monde à l'envers", en l'illustrant de diverses gravures représentant un ensemble de deux éléments dont les places respectives sont interverties. Ce système d'inversion a une valeur de folie et non de système contestataire. Catherien Velay-Vallentin remarque à propos d'unne image d'Epinal représentant un âne enseignant les élèves, qu'il existe des représentations où d'autres animaux enseignent la parole aux enfants.
Type: Objets naturels
Techniques: Plans rapprochés
Image d'Epinal représentant un âne enseignant à des enfants.
Titre: Traduction des fables de Gabriel Faërne par Charles Perrault
Durée: 00:02:03   [01:00:21 > 01:02:24]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin présente la traduction des fables en latin de Gabriel Faërne par C. Perrault en 1699.
En 1699, Perrault traduit le premier les fables de Gabriel Faërne - fables imitées de celles d'Esope, parues en 1564, écrites en latin et en vers - qui connaîtront une grande popularité à travers l'Europe. popularité tradiuites dans tte europe Premeir ttraducteur perralt la trduc de perrault a été traduite
Titre: Le frontispice de la traduction des fables de Gabriel Faërne par Charles Perrault
Durée: 00:03:57   [01:02:24 > 01:06:21]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin fait une analyse comparative du frontispice de la traduction des fables de Faërne avec celui d'une traduction anglaise postérieure.
Le frontispice de la traduction de Perrault met en scène des animaux surnaturels : un loup, une tête d'ours sans corps, tenue par la conteuse. Il représente la métamorphose de personnages animaliers en une expression orale. Pour ce qui est du frontispice de la traduction anglaise, daté de 1741, tous les personnages animaliers sont présents, ainsi que l'auteur original des fables, Esope.
Titre: Commentaires autour du frontispice de la traduction des fables de Gabriel Faërne
Durée: 00:06:53   [01:06:21 > 01:13:15]
Langue(s): Français
Catherine Velay-Vallentin analyse le texte écrit par sous le frontispice des fables de Faërne en rapport avec les images.
"Sous la forme des ours et des loups son simple récit les enchante", tel est le texte écrit sous le frontispice, où le terme "forme" doit être entendu comme forme dessinée et métaphore. Le véritable référent des contes n'est pas dans le langage, mais dans la conscience que l'on a du réel à l'état de possible. Deux systèmes de représentations graphiques apparaissent : l'animal est représenté contant les histoires (référence au "monde renversé" ; l'animal est conté à son tour (métamorphose) Catheirne Velay-Vallentin souligne que C. Perrault a joué sur le dualisme du "monde renversé" et l'univocité de la métamorphose.

14 chapitres.
Titre: Les enjeux du frontispice des contes de Charles PERRAULT
Auteur(s): VELAY-VALLANTIN, Catherine
Durée: 01:13:36
Date de réalisation: 21/02/2005
Lieu de réalisation: EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 54 bd Raspail, 75006 Paris (France)
Genre: Séminaire de recherche filmé
Langue(s): Français
Lors de ce séminaire consacré à l'étude des contes populaires, Catherine Velay-Vallantin traite des rapports entre les images et le texte, à travers l'étude du frontispice des contes de Perrault depuis la fin du XVIIe siècle jusqu'à nos jours - en s'appuyant sur les travaux de Louis Marin - ainsi que des frontispices d'éditions postérieures.
Les travaux du philosophe, historien et sémiologue, Louis Marin (1931-1992) sont à la base de cet exposé dispensé par Catherine Velay-Vallantin qui focalise son propos sur l'étude du frontispice des contes de Perrault et particulièrement sur le conte central intitulé "Les fées". Les questions posées abordent la place des images illustrantes par rapport aux textes illustrés. Ces images sont-elles des éléments essentiels à la compréhension du conte sans qu'il soit besoin de le lire ou de l'entendre, suggèrent-elles un autre sens que le texte, laissent-elles une liberté ou créent-elles une contrainte par rapport au texte ? Catherine Velay-Vallantin tente d'y répondre en examinant les différentes éditions des contes et des continuations de ces contes de Perrault.
Sujet: Genres littéraires par langue et littérature
Topique: Conte populaire
Présentation générale du sujet: Français ; Littérature populaire française ; (Syn.nom.) ; Littérature en langue française ; France
Thème(s) plus particulièrement abordé(s): Présentation historique du sujet ; Présentation comparative du sujet ; Présentation didactique du sujet ; Présentation du contexte historique ; Présentation de sa diffusion culturelle ; Différentes étapes historiques ; Evolution ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; Cours consacré au sujet
Loc. temp.: XIXe siècle ap. J.-C. ; XVIIe siècle ap. J.-C.
Sujet: Matériaux littéraires par langue et littérature
Topique: Frontispice
Catégorie linguistique: (N. com.)
Titre: Frontispice des contes de Charles Perrault
Présentation générale du sujet: Français ; Littérature narrative de langue française ; (Syn.nom.) ; Conte populaire français
Thème(s) plus particulièrement abordé(s): Présentation générale du sujet ; Présentation détaillée du sujet ; Présentation comparative du sujet ; Présentation critique du sujet ; Présentation du contexte culturel ; 8.1 - Présentation des usages ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; Cours consacré au sujet
Loc. temp.: XVIIe siècle ap. J.-C.
Frontispice de l'édition originale des contes de fées de Charles Perrault datant de 1695
Sujet: Thèmes (topoï) littéraires par langue et littérature
Topique: Renversement
Catégorie linguistique: (N. com.)
Présentation générale du sujet: Français ; Littérature de fiction ; (Syn.nom.) ; Littérature française
Thème(s) plus particulièrement abordé(s): Présentation partielle du sujet ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; Cours consacré au sujet
Loc. temp.: XVIIe siècle ap. J.-C.
Sujet: Usages, adaptations et traductions d'une oeuvre littéraire (Littérature française)
Topique: Usage didactique d'une oeuvre littéraire
Texte littéraire présenté dans cette ressource: Les fées ; Conte merveilleux ; Conte populaire ; XVIIe siècle ap. J.-C.
Ce conte, récit en prose de Charles Perrault daté de 1695, a une fonction morale et didactique. Il narre l’histoire de deux sœurs de caractère et de destinée différents.
Type: Sites web
Url: http://dev-lm.msh-paris.fr/
Ce site propose des bibliographies des ouvrages de Louis Marin, ainsi que des articles publiés dans des revues, disponibles en format pdf, dont celui que mentionne Catherine Velay-Vallantin, "Les plaisirs de la narration" (Furor (Lausanne), 1991, n°22, p. 5-24).
Type: Expositions numériques
Auteur: BnF - Bibliothèque nationale de France
Url: http://expositions.bnf.fr/contes/grand/032_2.htm
Gravure numérisée représentant le Frontispice de l'édition originale des Contes de Perrault, datant de 1697.
Type: Expositions numériques
Auteur: BnF - Bibliothèque nationale de France
Url: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200095t
Comprend le frontispice de l'édition de 1777 et huit bandeaux associés aux huit contes présents dans le recueil. Une notice complète accompagne chaque gravure.
Type: Pages web
Auteur: BnF - Bibliothèque nationale de France
Url: http://expositions.bnf.fr/contes/pedago/illustra/frontis.htm
Présentation d'un choix d'illustrations et de vignettes illustratives des Contes de Perrault, enrichies de commentaires et de questions sous forme de pistes pédagogiques.
Type: Comparaison(s)
Comparaison des gravures des frontispices figurant sur différentes éditions des contes de Perrault.
Type: Niveau Licence
Public cible: Vidéos réservées à un public adulte
Les gravures du frontispice des contes de Perrault sont projetées sur un écran.
VELAY-VALLANTIN, Catherine. Conférence intitulée "Les enjeux du frontispice des contes de Charles Perrault", in "Etude du conte populaire (XIXe-XXe siècles)", Atelier Littéraire d'Ici et d'Ailleurs (ALIA), n°1968, 2005, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/alia/FR/_video.asp?id=1968&ress=6306&video=131824&format=92
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190, avenue de France, 75013 Paris (France), le 21 février 2005.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libre de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Description de base d'un exposé portant sur le genre littéraire des contes
Sous-titre: Description du frontispice des Contes de Perrault
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: CHEMOUNY, Muriel. "Description d'un exposé portant sur le genre littéraire des contes ". Analyse de base de l'ensemble de la vidéo "Les enjeux du frontispice des contes de Charles Perrault", 2010, Atelier Littéraire d'Ici et d'Ailleurs (ALIA), n°1968, 2005, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ALIA/FR/_video.asp?id=1968&ress=6306&video=131825&format=93
Id analyse: 5a3c086c-f7f3-4c3e-b123-64c331fc6d49
Id vidéo: 7c9ed944-2ab8-4cae-826c-a7dc595bbc30
Cette vidéo peut servir de support de cours en : - sciences et études littéraires : aspects ethnographiques et fonctions socio-culturelle d'un conte populaire - sémiotique de l'image
Pour des étudiants de niveau licence, cet exposé peut servir d'illustration à un cours sur le genre littéraire des contes et les rapports de l'image ou de l'illustration par rapport au texte. Cette vidéo peut être utile dans un cours sur la sémiotique des images comme exemple d'interprétation des images dans un contexte culturel et historique donné.