Séance 2.2 - Rappels sur la vision de l’historien et de l’ethnologue face au Bal des victimes . Carlo SEVERI

Chapitre

Titre: Rappels sur le Bal des victimes et la vision de l'historien
Durée: 00:04:40   [00:00:00 > 00:04:40]
C’est une histoire «étrange» et attestée, rappelle SEVERI, qui se déroule à la fin de la Terreur à Paris. Pour fêter la fin des exécutions, une danse est inventée et se pratique lors d’un bal qu’on nomme le Bal des victimes. Cette danse est exécutée par une dame portant un ruban rouge autour de son cou et un chevalier. Elle mime une exécution tout en prenant un caractère érotique. Dans le passage précédent, SEVERI rappelle que le travail de l’historien avait remis en question sa réalité, expliquant ces bals par les intérêts politiques et sociaux des contemporains en les qualifiant de «mythe», ce qui répondrait même à des styles de la littérature gothique.
Titre: La démarche de l’ethnologue face au Bal des victimes
Durée: 00:07:46   [00:04:40 > 00:10:51]
L’ethnologue, rappelle SEVERI, estime que cette histoire existe. Ce qui l’intéresse, c’est le parcours de cette histoire, sa narration. Le modèle de la narrativité de l’histoire est l’action elle-même. Or, s’il est communément admis que toute la tradition orale serait fondée sur une narrativité naturelle et le caractère contre-intuitif de la représentation, il faut aller au-delà de la circulation du mémorable dans la société, dit SEVERI et pour cela l’ethnographie étudie la forme plus que le contenu.

2 chapitres.
  • C’est une histoire «étrange» et attestée, rappelle SEVERI, qui se déroule à la fin de la Terreur à Paris. Pour fêter la fin des exécutions, une danse est inventée et se pratique lors d’un bal qu’on nomme le Bal des victimes. Cette danse est exécutée par une dame portant un ruban rouge autour de son cou et un chevalier. Elle mime une exécution tout en prenant un caractère érotique. Dans le passage précédent, SEVERI rappelle que le travail de l’historien avait remis en question sa réalité, expliquant ces bals par les intérêts politiques et sociaux des contemporains en les qualifiant de «mythe», ce qui répondrait même à des styles de la littérature gothique.
  • L’ethnologue, rappelle SEVERI, estime que cette histoire existe. Ce qui l’intéresse, c’est le parcours de cette histoire, sa narration. Le modèle de la narrativité de l’histoire est l’action elle-même. Or, s’il est communément admis que toute la tradition orale serait fondée sur une narrativité naturelle et le caractère contre-intuitif de la représentation, il faut aller au-delà de la circulation du mémorable dans la société, dit SEVERI et pour cela l’ethnographie étudie la forme plus que le contenu.
Titre: Séance 2.2 - Rappels sur la vision de l’historien et de l’ethnologue face au Bal des victimes
Sous-titre: Anthropologie comparée des Arts de la mémoire
Auteur(s): Carlo SEVERI
Durée: 00:10:51
Date de réalisation: 06/12/2004
Lieu de réalisation: EHESS, Paris, France
Genre: Extrait d'une enquête ethnographique filmée
Langue(s): Français
Carlo SEVERI résume tout d'abord ce qu'est le Bal des victimes (Terreur, Paris 1794) exposé lors de l'introduction de son séminaire. Il reprend ensuite la vision de l'historien détaillée lors de cette même introduction pour s'en affranchir en tant qu'ethnologue et préparer sa démarche scientifique sur l'examen du mémorable dans les sociétés, qu'il utilisera dans la suite du séminaire pour étudier le cas du chant chamanique kuna (Panama).
Sujet: Approches et thèmes de recherche
Topique: Ethnologie
Carlo SEVERI. Séance 2.2 - Rappels sur la vision de l’historien et de l’ethnologue face au Bal des victimes du séminaire d'anthropologie comparée des Arts de la mémoire, http://www.amsur.msh-paris.fr/Video.aspx?domain=422ede87-ce4b-42a9-8f79-b85c80665af0&language=es&metaDescriptionId=46afba05-662d-4dce-a05e-b0fb04dd7ca6&cultureId=es&mediatype=VideoWithShots 2004.
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme) , Paris, 2004.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
L'auteur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est Carlo SEVERI, EHESS, Paris, 2004.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/" Veuillez, ensuite, créer 1/ le lien : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr et 2/ l'intitulé "Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France" (via la boîte "Liens")
Titre: Analyse de la 2ème séance du séminaire de Carlo SEVERI sur l'anthropologie comparée des Arts de la mémoire
Sous-titre: Rappels sur la vision de l’historien et de l’ethnologue face au Bal des victimes
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: PAPINO Manuela. Analyse de la 2ème séance du séminaire d'anthropologie comparée des Arts de la mémoire de Carlo SEVERI, http://www.amsur.msh-paris.fr/Video.aspx?domain=422ede87-ce4b-42a9-8f79-b85c80665af0&language=es&metaDescriptionId=46afba05-662d-4dce-a05e-b0fb04dd7ca6&cultureId=es&mediatype=VideoWithShots 2012.
Id analyse: 46afba05-662d-4dce-a05e-b0fb04dd7ca6
Id vidéo: 05feb29e-305f-47be-b703-eb7d759965f6
Carlo SEVERI effectue ici des rappels de l'introduction de son séminaire. Il reprend l'"histoire" du Bal des victimes et les visions différentes de l'historien et de l'ethnologue.