Voix de femmes, voix de luttes dans les printemps (tempêtes) arabes. ACCAD Evelyne, PALMA Milagros, VEAUVY Christiane

Chapitre

Titre: Introduction par Christiane VEAUVY
Durée: 00:01:39   [00:00:00 > 00:01:39]
En introduction de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident », Christiane VEAUVY présente Milagros PALMA, qui discutera l'intervention d'Evelyne ACCAD. Elle est maître de conférence en anthropologie à l'université de Caen, et dirige depuis 1986 la maison d'édition Indigo & Côté-Femmes.
Titre: Intervention d'Evelyne ACCAD
Durée: 00:35:04   [00:01:39 > 00:36:43]
Evelyne ACCAD est professeure émérite de littérature comparée francophone et arabophone, d’études africaines et féministes à l'Université d'Illinois et à la Lebanese American University de Beyrouth. Ecrivaine, chanteuse/compositrice et poétesse, elle est l'auteure de nombreux ouvrages. Son intervention vise à envisager le rôle des femmes au sein des récents printemps arabes. Les révoltes des peuples arabes contre leurs tyrans ont été nommés « printemps » en raison de l'espoir qu'ils portaient. Evelyne ACCAD indique cependant que ces printemps semblent laisser place à des tempêtes, en raison notamment de la montée des fanatismes, du retour à la charia, des guerres entre confessions, de la persécution des minorités, de l'infiltration d'Al-Qaïda et des mouvements salafistes dans les groupes pacifiques, laïcs et démocratiques, et du chaos de l’Irak se propageant à l'extérieur. Il s'agit donc d'étudier la place des femmes au sein de ces transformations. Sa présentation prendra la forme d'une d'évaluation de la situation actuelle et d'un rapport des expériences qu'elle a entretenues avec différents mouvements de femmes. Au cours du mois de décembre 2010, Evelyne ACCAD a participé à une conférence dédiée au féminisme. L'une des conclusions était que les droits des femmes étaient actuellement menacés. Peu de temps après, la révolte commençait en Tunisie pour s'étendre à d'autres pays. Dans tous ces mouvements, les femmes participèrent activement, en organisant des marches, se présentant aux élections, etc. Evelyne ACCAD a elle-même pris part à un mouvement similaire lors de l'été 2011. Elle relate cet événement ainsi que ses diverses rencontres avec des femmes engagées dans des luttes féministes, et en dresse de brefs portraits. Elle explique ensuite qu'il existe des témoignages de femmes ayant subi de terribles injustices durant les révoltes (telles que viols, arrestations, emprisonnements). Ceux-ci furent cependant censurés. En Tunisie, des progrès acquis grâce au Code du statut personnel mis en place par BOURGUIBA en 1975 furent même l'objet de remises en cause. Evelyne ACCAD donne pour exemple le retour du mariage « pour le plaisir », obligeant la femme à e plier à tous les désirs de l'homme. Malgré tout, les mouvements féministes continuèrent à demander l'affirmation de leurs droits. Evelyne ACCAD signale ensuite que le pouvoir des armes semble depuis les printemps arabes avoir pris le pas sur celui de la démocratie et de la voix des femmes. La professeure restitue ensuite les voix de femmes qu'elle recueillit en menant des interviews au cours de ces dernières années. Les difficultés des femmes et des pauvres face à la justice et au respect des droits y transparaissent. Evelyne ACCAD explique enfin son engagement actuel auprès de différentes ONG libanaises visant de manière générale à la fois à sensibiliser la population aux abus relatifs aux femmes, aux enfants et aux réfugiés, mais aussi à leur porter secours. En conclusion, Evelyne ACCAD avance l'idée qu'une Guerre Froide existerait aujourd'hui dans le pays arabes. De nouveaux murs se construiraient alors pour empêcher le développement de la démocratie. Une issue possible à ce constat pessimiste serait la construction d'une laïcité véritable.
Titre: Intervention de Milagros PALMA
Durée: 00:08:55   [00:36:43 > 00:45:39]
L'intervention de Milagros PALMA consiste en premier lieu à indiquer la démarche qui anime la maison d'édition qu'elle a fondée en 1986, « Indigo & Côté-Femmes ». Elle indique qu'elle travaille actuellement sur les problématiques de genre principalement. Le lien avec l'exposé d'Evelyne ACCAD peut être vu dans une volonté commune d'interroger et de déconstruire différents mécanismes de la domination. Elle mobilise Pierre BOURDIEU pour expliquer comment fonctionne aujourd'hui une « domination masculine » socialement construite et acceptée, reposant sur une déshistoricisation de l'histoire. Elle peut être combattue par le savoir et l'éducation.
Titre: Discussion
Durée: 01:08:43   [00:45:39 > 01:54:23]
Question 1 : L'origine officielle de l'intervention des Etats-Unis et de l'OTAN en Afghanistan était la libération des femmes de talibans. La remarque consiste à dire que des arguments de genre peuvent être mobilisés et servir de prétextes à des décisions militaires, économiques, etc. Question 2 : Quels sont les rapports entre l'armée égyptienne et les différents mouvements islamistes ? Par ailleurs, certaines contradictions de l'exposé d'Evelyne ACCAD sont pointées et interrogées. En particulier, n'est pas contradictoire de dire que Tahar HADDAD a été le « libérateur » des femmes ? Ne peuvent-elles pas s émanciper par elles-mêmes ? Question 3 : La remarque vise à pointer les dangers de l'auto-censure. Question 4 : Comment les femmes participent-elles à leur propre domination ? Question 5 : Evelyne ACCAD a-t-elle rencontré par exemple des femmes avocates lors de ses interviews ? Question 6 : Existe-t-il encore des réunions de conscientisation des femmes ? Si oui, dans quels pays ? Question 7 : Les voix des femmes des pays arabes parlent-elles uniquement de souffrance ou bien aussi de jouissance ? Christine VEAUVY, à partir d'une revue de presse qu'elle a effectué, essaie de repérer les initiatives des femmes dans les pays arabes. Elle présente aussi Question 8 : Que penser des débats entre progressistes en extrémistes dans les pays arabes ? Question 9 : Que peut-on dire de la lutte pour les droits de l'Homme en Tunisie ?

4 chapitres.
  • En introduction de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident », Christiane VEAUVY présente Milagros PALMA, qui discutera l'intervention d'Evelyne ACCAD. Elle est maître de conférence en anthropologie à l'université de Caen, et dirige depuis 1986 la maison d'édition Indigo & Côté-Femmes.
  • Evelyne ACCAD est professeure émérite de littérature comparée francophone et arabophone, d’études africaines et féministes à l'Université d'Illinois et à la Lebanese American University de Beyrouth. Ecrivaine, chanteuse/compositrice et poétesse, elle est l'auteure de nombreux ouvrages. Son intervention vise à envisager le rôle des femmes au sein des récents printemps arabes. Les révoltes des peuples arabes contre leurs tyrans ont été nommés « printemps » en raison de l'espoir qu'ils portaient. Evelyne ACCAD indique cependant que ces printemps semblent laisser place à des tempêtes, en raison notamment de la montée des fanatismes, du retour à la charia, des guerres entre confessions, de la persécution des minorités, de l'infiltration d'Al-Qaïda et des mouvements salafistes dans les groupes pacifiques, laïcs et démocratiques, et du chaos de l’Irak se propageant à l'extérieur. Il s'agit donc d'étudier la place des femmes au sein de ces transformations. Sa présentation prendra la forme d'une d'évaluation de la situation actuelle et d'un rapport des expériences qu'elle a entretenues avec différents mouvements de femmes. Au cours du mois de décembre 2010, Evelyne ACCAD a participé à une conférence dédiée au féminisme. L'une des conclusions était que les droits des femmes étaient actuellement menacés. Peu de temps après, la révolte commençait en Tunisie pour s'étendre à d'autres pays. Dans tous ces mouvements, les femmes participèrent activement, en organisant des marches, se présentant aux élections, etc. Evelyne ACCAD a elle-même pris part à un mouvement similaire lors de l'été 2011. Elle relate cet événement ainsi que ses diverses rencontres avec des femmes engagées dans des luttes féministes, et en dresse de brefs portraits. Elle explique ensuite qu'il existe des témoignages de femmes ayant subi de terribles injustices durant les révoltes (telles que viols, arrestations, emprisonnements). Ceux-ci furent cependant censurés. En Tunisie, des progrès acquis grâce au Code du statut personnel mis en place par BOURGUIBA en 1975 furent même l'objet de remises en cause. Evelyne ACCAD donne pour exemple le retour du mariage « pour le plaisir », obligeant la femme à e plier à tous les désirs de l'homme. Malgré tout, les mouvements féministes continuèrent à demander l'affirmation de leurs droits. Evelyne ACCAD signale ensuite que le pouvoir des armes semble depuis les printemps arabes avoir pris le pas sur celui de la démocratie et de la voix des femmes. La professeure restitue ensuite les voix de femmes qu'elle recueillit en menant des interviews au cours de ces dernières années. Les difficultés des femmes et des pauvres face à la justice et au respect des droits y transparaissent. Evelyne ACCAD explique enfin son engagement actuel auprès de différentes ONG libanaises visant de manière générale à la fois à sensibiliser la population aux abus relatifs aux femmes, aux enfants et aux réfugiés, mais aussi à leur porter secours. En conclusion, Evelyne ACCAD avance l'idée qu'une Guerre Froide existerait aujourd'hui dans le pays arabes. De nouveaux murs se construiraient alors pour empêcher le développement de la démocratie. Une issue possible à ce constat pessimiste serait la construction d'une laïcité véritable.
  • L'intervention de Milagros PALMA consiste en premier lieu à indiquer la démarche qui anime la maison d'édition qu'elle a fondée en 1986, « Indigo & Côté-Femmes ». Elle indique qu'elle travaille actuellement sur les problématiques de genre principalement. Le lien avec l'exposé d'Evelyne ACCAD peut être vu dans une volonté commune d'interroger et de déconstruire différents mécanismes de la domination. Elle mobilise Pierre BOURDIEU pour expliquer comment fonctionne aujourd'hui une « domination masculine » socialement construite et acceptée, reposant sur une déshistoricisation de l'histoire. Elle peut être combattue par le savoir et l'éducation.
  • Question 1 : L'origine officielle de l'intervention des Etats-Unis et de l'OTAN en Afghanistan était la libération des femmes de talibans. La remarque consiste à dire que des arguments de genre peuvent être mobilisés et servir de prétextes à des décisions militaires, économiques, etc. Question 2 : Quels sont les rapports entre l'armée égyptienne et les différents mouvements islamistes ? Par ailleurs, certaines contradictions de l'exposé d'Evelyne ACCAD sont pointées et interrogées. En particulier, n'est pas contradictoire de dire que Tahar HADDAD a été le « libérateur » des femmes ? Ne peuvent-elles pas s émanciper par elles-mêmes ? Question 3 : La remarque vise à pointer les dangers de l'auto-censure. Question 4 : Comment les femmes participent-elles à leur propre domination ? Question 5 : Evelyne ACCAD a-t-elle rencontré par exemple des femmes avocates lors de ses interviews ? Question 6 : Existe-t-il encore des réunions de conscientisation des femmes ? Si oui, dans quels pays ? Question 7 : Les voix des femmes des pays arabes parlent-elles uniquement de souffrance ou bien aussi de jouissance ? Christine VEAUVY, à partir d'une revue de presse qu'elle a effectué, essaie de repérer les initiatives des femmes dans les pays arabes. Elle présente aussi Question 8 : Que penser des débats entre progressistes en extrémistes dans les pays arabes ? Question 9 : Que peut-on dire de la lutte pour les droits de l'Homme en Tunisie ?
Titre: Voix de femmes, voix de luttes dans les printemps (tempêtes) arabes
Sous-titre: Séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident »
Auteur(s): ACCAD Evelyne, PALMA Milagros, VEAUVY Christiane
Durée: 01:54:23
Date de réalisation: 31/05/2012
Lieu de réalisation: FMSH, 190 avenue France, 75013, Paris, FRANCE
Genre: Séminaire de recherche filmé
Langue(s): Français
La professeure Evelyne ACCAD aborde le sujet de la place des femmes dans les printemps arabes au cours de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident ». L'anthropologue et éditrice Milagros PALMA donne ensuite son point de vue sur l'exposé, avant qu'une discussion libre ne conclue la séance.
Ces dernières années ont vu des changements dramatiques dans le "monde arabe", notamment les révoltes des peuples contre leurs tyrans. Ayant commencé avec beaucoup d’espoir (immolation d'un jeune tunisien par le feu), puis continué en Égypte, à Bahreïn, au Yémen, en Libye, au Maroc, maintenant en Syrie, ces soulèvements nommés “printemps arabes” se transforment en tempêtes incontrôlables : montée des fanatismes, retour à la charia (loi islamique), aux guerres entre confessions, persécution des minorités, infiltration d'Al-Qaïda et des mouvements salafistes dans les groupes pacifiques, laïcs et démocratiques, chaos de l’Irak se propageant à l'extérieur. Quel a été le rôle des femmes et quelle est leur place maintenant? Comment leur horizon, éclairci puis assombri à nouveau, s'annonce-t-il ? Que disent-elles à travers leurs luttes et revendications ? Entraînée dans des voyages de recherche et d’écriture pendant quarante ans, ayant interviewé de nombreuses femmes dans les pays du Maghreb et du Machrek, analysé leur rôle dans la littérature de ces pays, participé à des conférences majeures avec celles qui sont à la tête de mouvements d’émancipation, Evelyne ACCAD intervient sur l'évolution de la place des femmes, notamment à partir d'expériences menées avec elles et avec les mouvements rencontrés au cours de ses enquêtes.
Sujet: Sujet
Topique: Enquête de terrain
Discipline, domaine: Histoire des femmes
Mots-clés: Enquête, terrain, entretien, monde arabe; féminisme
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; 2010/2013
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Bilan personnel ; Dialogue ; Narration ; Portrait ; Témoignage
Evelyne ACCAD a mené des entretiens avec des femmes liées aux mouvements féministes dans les pays arabes au moment des révoltes de 2010-2013. Elle restitue en partie son travail d'enquête au cours de cette intervention.
Sujet: Sujet
Topique: Histoire de la pensée féministe
Domaine: Histoire des mouvements féministes
Libellé: Place des femmes dans les printemps arabes
Mots-clés: Histoire; féminisme; printemps arabe;
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; 2010/2013 ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Description ; Dialogue ; Explication ; Exposé historique
Evelyne ACCAD envisage l'histoire des mouvements féministes à travers l'étude de la place occupée par les femmes lors des récents bouleversements qui ont pris le nom de "printemps arabes".
Sujet: Sujet
Topique: Histoire de l'Afrique du Nord
Hist.: Histoire de la Péninsule arabe
Libellé: Histoire des femmes dans les pays du monde arabe
Mots-clés: Histoire; féminisme; printemps arabe; monde arabe
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; 2010/2013 ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Bilan personnel ; Description ; Dialogue ; Exposé historique ; Narration ; Portrait ; Témoignage
Evelyne ACCAD aborde le thème général de l'histoire des pays arabes à travers celle du rôle joué par les femmes lors des révoltes populaires de 2010-2013.
Nom: ACCAD
Prénom: Evelyne
Rôle: Intervenants avec communication
Fonction: Professeur émérite
Adresse: Champaign, ETATS-UNIS
Evelyne ACCAD est professeur émérite, Université d'Illinois, ETATS-UNIS.
Nom: VEAUVY
Prénom: Christiane
Rôle: Responsables
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Chargée de recherche honoraire
Adresse: Paris, FRANCE
Christiane VEAUVY est docteur d'Etat es Lettres et Sciences humaines, chargée de recherche honoraire, Centre National de la Recherche Scientifique, Paris, FRANCE.
Type: Sites web
Url: www.fmsh.fr/
Site de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme.
Type: Exposé(s) scientifique(s)
Exposé par la professeure de littérature Evelyne ACCAD sur la place des femes dans les révolutions arabes.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Exposé par la professeur de littérature Evelyne ACCAD pour toute personne intéressée par les études féministes et les révolutions arabes.
ACCAD Evelyne, PALMA Milagros, VEAUVY Christiane. « Voix de femmes, voix de luttes dans les printemps (tempêtes) arabes », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2233, 2012, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/2233
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2012
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO Elisabeth, responsable éditorial, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2012 © MAREGLIA Laura, monteuse, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2012 © FERRANDO Stefania, doctorante en philosophie politique, Université de Padoue, ITALIE, 2012
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© ACCAD Evelyne, professeur émérite, Université d'Illinois, ETATS-UNIS, 2012 © PALMA Milagros, anthropologue, éditrice, Université de Caen, FRANCE, 2012 © VEAUVY, Christiane, docteur d'Etat es Lettres et Sciences humaines, chargée de recherche honoraire, Centre National de la Recherche Scientifique, Paris, FRANCE, 2012
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « Voix de femmes, voix de luttes dans les printemps (tempêtes) arabes »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « Voix de femmes, voix de luttes dans les printemps (tempêtes) arabes » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: 03068d99-3c3d-4032-8f37-88fe6c4a8a4b
Id vidéo: 4bef48db-54e7-4952-ab44-76f2d27ef8b7